Transfert

Chronique Desjardins – Vous songez à vendre ou à transférer votre entreprise?

Vous songez à vendre ou à transférer votre entreprise?

Laissez nos experts vous accompagner dans le changement.

Comment réussir la vente d’une entreprise?

Une démarche structurée est essentielle pour ne rien laisser au hasard et faciliter la transition.

Démarche pour les cédants

Desjardins a mis en place une démarche en 7 étapes pour vous guider dans le transfert de votre entreprise. Ce guide d’aide à la réflexion, à la décision et à l’action a été conçu pour vous accompagner tout au long de votre démarche.

Les 7 étapes

1. Bilan de la situation actuelle

Vous doter d’une vision juste et appropriée des éléments à considérer pour garantir le succès de votre transfert et vous informer sur les étapes et les actions inhérentes à un processus de transfert.

2. Vision d’avenir

Vous permettre d’amorcer la réflexion en vue de préparer votre transfert en identifiant les besoins et en clarifiant les attentes en lien avec les objectifs à être fixés tant au niveau personnel que pour l’entreprise.

3. Détermination de la valeur de l’entreprise

Vous donner l’heure juste et clarifier vos attentes et permettre notamment aux membres de la famille de s’entendre sur la valeur de l’entreprise, s’ils prévoient l’acquérir.

4. Scénarios de transfert

Vous amener à évaluer et choisir un scénario de transfert (transfert de l’entreprise à un ou des membres de la famille, à la direction ou aux employés; vente à un tiers, à un associé ou réduire progressivement les activités de l’entreprise).

5. Plan de transfert

Vous permettre d’amorcer le processus de transfert et créer les conditions gagnantes pour réussir le projet. Peaufiner votre vision sur les éléments à considérer pour garantir le succès de son transfert et planifier les étapes et les actions inhérentes au processus.

6. Financement du projet

Vous aider à finaliser le montage financier du projet, présenter la demande et analyser les options proposées.

7. Continuité et retraite

Vous aider à assurer la continuité et la croissance de l’entreprise en accompagnant les repreneurs et poursuivre l’accompagnement du vendeur face à ses objectifs de retraite et à la sécurité financière de ses proches.

Pour de plus amples renseignements sur le transfert d’entreprise, visitez le site :
Source : https://www.desjardins.com/entreprises/projets-entreprise/transferer-acquerir-vendre-entreprise/demarche-cedants/index.jsp

transfert d'entreprise

Le transfert d’entreprise en chiffre

Depuis plusieurs années, le sujet revient périodiquement dans les journaux : La problématique de la relève d’entreprise au Québec. On peut aborder le sujet sous plusieurs angles, que ce soit le financement, la préparation du cédant, l’accompagnement, les aspects légaux/fiscaux ou, encore, le manque de releveurs. Plusieurs intervenants socio-économiques tentent de sonner l’alarme et essayent, par tous les moyens, d’être des agents provocateurs de changement. Malgré tout, les statistiques sont toujours inquiétantes.

Petit glossaire

DU TRANSFERT D’ENTREPRISE

Cédant : c’est l’entrepreneur, le propriétaire de l’entreprise ou encore l’actionnaire majoritaire. Il désire passer le flambeau à une relève pour que son entreprise puisse continuer ses opérations.

Le repreneur ou le releveur : c’est celui ou celle qui assurera la continuité de l’entreprise. À sa manière, selon son profil d’expérience et de connaissances; cela amène souvent une vision et des stratégies différentes.

LES TYPES DE RELÈVE

Familiale : releveur qui provient de la famille immédiate du cédant, qu’il travaille déjà dans l’entreprise ou non.

Interne : releveur qui provient du personnel déjà à l’emploi dans l’entreprise.

Externe : releveur qui ne connaît pas l’entreprise et dont le processus de relève pourrait parfois être associé à une transaction pure de vente/achat.

Source : Fondation de l’entrepreneurship

 

Encore en novembre dernier, le journal La Presse publiait un portfolio sur le transfert d’entreprise et dévoilait les résultats d’un sondage exclusif auprès des PME. Voici quelques statistiques tirées de l’article :

  • 57 % des entrepreneurs se sentent mal informés sur le processus et les modalités de transfert;
  • 75 % des répondants disent appréhender la complexité administrative et juridique;
  • 74 % croient qu’ils auront de la difficulté à trouver les outils financiers;
  • 58 % affirment qu’ils auront des difficultés psychologiques à se séparer de leur entreprise;
  • 40 % des dirigeants sondés croient qu’ils auront besoin de moins d’un an pour préparer leur transfert.

Source : Crop-RCGT

La Fondation de l’entrepreneurship et la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante ont, elles aussi, leurs statistiques :

  • Plus de 50 % des propriétaires de PME n’ont pas de plan de relève formel;
  • Plus de 50 % des cédants potentiels n’ont pas identifié de relève;
  • Un déficit de 38 000 releveurs est prévu d’ici 2020 au Québec;
  • Seulement le tiers des PME survivent à la première génération de repreneurs et 10 % à la deuxième.

QUI DEVRAIT SE SENTIR CONCERNÉ ? QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES SUR NOTRE ÉCONOMIE ?

L’État, les intervenants socio-économiques, les banquiers, les comptables, les entrepreneurs-cédants eux-mêmes, tous ont avantage à décloisonner leurs champs d’intervention et à devenir des agents facilitateurs.

Dans une MRC comme la nôtre, même les maires de chacune des municipalités devraient se sentier concernés. Il ne faut pas banaliser la problématique. Il faut éviter de mettre en péril des entreprises, des emplois et par conséquent, la vitalité économique de nos municipalités.