Appuis aux manufacturiers (CDE)

arterre

Aspirants agriculteurs, producteurs agricoles, propriétaires fonciers…connaissez-vous L’Arterre?

L’Arterre…un service, ou disons plutôt plusieurs services, qui ont pour but ultime de créer des jumelages entre aspirants-agriculteurs et propriétaires.

Que vous songiez à vous retirer de votre entreprise agricole ou plutôt à vous établir en agriculture, cela peut devenir assez rapidement un casse-tête pour vous. Par où commencer? Existe-t-il des ressources pour m’aider? Un site où tout est répertorié? Bref, de quelle façon vais-je m’y prendre pour me diriger vers ma retraite ou pour faire l’acquisition ou la location d’une entreprise agricole? C’est là que L’Arterre peut devenir une aide inestimable pour vous.

En Lotbinière, Mme Sandra Bernier agit à titre d’agente de maillage et celle-ci est votre principale ressource au sein de L’Arterre. Elle offre des services de recrutement, d’évaluation et de préparation des candidats, de repérage et de mise en relation de ces derniers, de précision des éléments pouvant influer sur la conclusion d’une entente d’affaires, ainsi que de référencement de ressources professionnelle. En d’autres termes, Mme Bernier est aux faits des vendeurs/acheteurs/locataires/etc dans le domaine agricole en Lotbinière. Elle veille à créer des maillages selon les besoins et motivations des parties, et accompagne ces derniers dans tout le processus de transfert grâce au réseau de professionnels avec qui elle travaille. Mme Bernier facilite vos démarches pour en arriver à une entente de jumelage satisfaisante.

L’Arterre, c’est également un site Internet où l’on peut afficher ce que l’on recherche, vend, loue, etc. Il est possible d’y faire des recherches par région, MRC ou type de production. Toutefois, par souci de confidentialité, seuls les candidats inscrits ont accès aux fiches détaillées. Il est donc fortement recommandé de communiquer avec son agent de maillage en tout premier lieu.

 

Agent de maillage L’Arterre en Lotbinière:

sandra bernierMme Sandra Bernier
418 234-6484
sandra.ca@arterre.ca

 

Il est également possible de consulter le site Internet L’Arterre pour obtenir plus de détails sur les services offerts: www.arterre.ca

Dans le cadre du Plan de Développement de la Zone Agricole (PDZA) de Lotbinière, le CLD est fier de promouvoir ce service afin d’assurer la pérennité des entreprises et du patrimoine agricole dans Lotbinière.

Deuxième formation jeunes trayeurs couronnée de succès à Saint-Patrice-de-Beaurivage

C’est un groupe de 14 jeunes âgés entre 13 et 18 ans qui s’est réuni le samedi 17 mars à la ferme B.R. Dynamique de Saint-Patrice-de-Beaurivage, dans le cadre de la deuxième formation gratuite Jeunes trayeurs. Alliant deux heures de théorie à deux heures de pratique, cette formation avait pour objectif de leur permettre d’acquérir des compétences pour effectuer adéquatement la traite et éventuellement occuper un premier emploi dans le domaine. Tous les jeunes présents ont démontré un intérêt marqué tout au long de la journée, et ils provenaient majoritairement de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, Saint-Gilles, Saint-Patrice-de-Beaurivage, Saint-Sylvestre, Saint-Agapit et Laurier-Station. Certains d’entre eux possédaient un peu d’expérience et/ou provenaient du milieu agricole et six personnes n’avaient aucune expérience significative.

Les organisateurs de cette formation, soient le Collectif de formation agricole de la Chaudière-Appalaches et le CLD de Lotbinière, tiennent à remercier les partenaires de cette deuxième cohorte, soit le Plan de Développement de la Zone Agricole (PDZA) de Lotbinière, les Syndicats locaux UPA Lotbinière-Nord et Lotbinière-SudDesjardins Entreprises de même que l’UPA.

Félicitations à tous ces jeunes pour leur audace!

 

 

Un succès pour la formation jeunes trayeurs à Lotbinière

C’est un groupe de 14 jeunes âgés entre 13 et 20 ans qui s’est réuni le samedi 24 février à la ferme Robinière de Lotbinière, dans le cadre de la formation gratuite Jeunes trayeurs. Alliant deux heures de théorie à deux heures de pratique, cette formation avait pour objectif de leur permettre d’acquérir des compétences pour effectuer adéquatement la traite et éventuellement occuper un premier emploi dans le domaine. Tous les jeunes présents ont démontré un intérêt marqué tout au long de la journée, et ils provenaient majoritairement de Saint-Édouard-de-Lotbinière et Lotbinière, mais également de Leclercville, Saint-Antoine-de-Tilly et Val-Alain. La majorité avait un peu d’expérience et/ou provenait du milieu agricole, une personne n’avait jamais touché à cela.

 

Les organisateurs de cette formation, soient le Collectif de formation agricole de la Chaudière-Appalaches et le CLD de Lotbinière, tiennent à remercier les partenaires de cette première cohorte, soit le Plan de Développement de la Zone Agricole (PDZA) de Lotbinière, les Syndicats locaux UPA Lotbinière-Nord et Lotbinière-Sud, Desjardins Entreprises de même que l’UPA.

 

Félicitations à ces jeunes pour leur audace! Et nous pouvons vous annoncer qu’une deuxième cohorte est en préparation pour le 17 mars prochain, cette fois-ci dans le sud de la MRC de Lotbinière. Plus de détails suivront, pour information veuillez composer le 418 386-5588, poste 2009.

 

Aide financière octroyée à YUMAN Design

Yohan O’Connor se caractérise particulièrement par sa personnalité énergique, inventive et joviale. Il fait partie de ceux qui voient les obstacles comme des défis motivants. Il sait bien cerner les problèmes, les analyser, trouver efficacement des solutions et les appliquer concrètement. Dès son plus jeune âge, il démontre son intérêt pour le monde de la conception. Après quelques années sur le marché du travail, M. O’Connor retourne aux études et obtient un diplôme en Design Industriel. Après avoir suivi le cours Lancement d’une entreprise, il démarre son entreprise YUMAN DESIGN, consultant en Design Industriel.

Sa mission? Aider les PME manufacturières qui ont besoin de concevoir un nouveau produit ou d’améliorer un objet existant dans le but d’atteindre ou de conserver un positionnement concurrentiel sur le marché en apportant des solutions créatives et innovantes dans le processus de conception. Il entend se démarquer par son niveau d’implication dans les projets qu’il réalise, son expérience dans le domaine, sa fiabilité et sa détermination.

Le CLD de Lotbinière est partenaire du projet en ayant octroyé une aide financière d’Emploi-Québec de la Chaudière-Appalaches grâce à la mesure Soutien au travail autonome (STA) ainsi qu’un prêt au démarrage.

Bon succès à ce jeune entrepreneur visionnaire !

 

Soutien au travail autonome (STA)

Administrée conjointement avec Emploi-Québec et les Centres locaux d’emploi (CLE), cette mesure permet aux candidats admissibles de bénéficier d’un soutien technique et financier afin de créer leur entreprises ou de devenir travailleur autonome. L’admissibilité du candidat est validée par le Centre local d’emploi alors que celle du projet d’entreprise est validée par le CLD de Lotbinière. Les allocations d’aide à l’emploi (subvention) peuvent aller jusqu’à 52 semaines maximum pour l’élaboration du plan d’affaires et le démarrage ou l’acquisition d’une entreprise.


  • Adresse

    G0S 2E0


  • Téléphone

    581 888-5665


  • Courriel


  • oconnor.yohan@gmail.com

     

    Le CLD apporte son appui à la Fondation Philippe Boucher

    En tant qu’organisme impliqué dans son milieu, le CLD est très fier de s’associer à la Fondation Philippe Boucher pour la présentation de son 9e cocktail dînatoire des produits du terroir de Lotbinière. Cette activité est l’une des plus importantes sources de financement au profit des jeunes Étoiles de la région.

    Lors de la soirée, les convives auront la chance de découvrir des produits exceptionnels de la MRC de Lotbinière, puisque plusieurs producteurs locaux prépareront le cocktail. Sous la présidence d’honneur de l’humoriste Sam Breton qui fera une conférence, cette activité annuelle de la Fondation s’avère un incontournable.

    C’est donc un rendez-vous le 20 février 2018, à la Salle communautaire de Saint-Apollinaire. Les billets sont en vente au coût de 125 $ chacun. Il est possible de réserver son billet par téléphone au 418 796-2328 poste 101 ou au www.fondationphilippeboucher.com.

    Aide financière octroyée au Groupe Neoxis

    Deux jeunes entrepreneurs, messieurs Jérôme Fortin-Légaré et Miguel Pérusse ont nouvellement démarré dans Lotbinière le Groupe Neoxis, une entreprise qui œuvre dans la production, la transformation et la commercialisation de produits issus des insectes à des fins de consommation humaine et animale auprès des transformateurs alimentaires.

    Le CLD de Lotbinière est partenaire du projet en ayant octroyé une aide financière d’Emploi-Québec de la Chaudière-Appalaches grâce à la mesure Soutien au travail autonome (STA) ainsi qu’un prêt au démarrage.

    Bon succès à ces jeunes entrepreneurs-visionnaires !

     

    Soutien au travail autonome (STA)

    Administrée conjointement avec Emploi-Québec et les Centres locaux d’emploi (CLE), cette mesure permet aux candidats admissibles de bénéficier d’un soutien technique et financier afin de créer leur entreprises ou de devenir travailleur autonome. L’admissibilité du candidat est validée par le Centre local d’emploi alors que celle du projet d’entreprise est validée par le CLD de Lotbinière. Les allocations d’aide à l’emploi (subvention) peuvent aller jusqu’à 52 semaines maximum pour l’élaboration du plan d’affaires et le démarrage ou l’acquisition d’une entreprise.


    • Adresse

      1414, rang de la Pointe-du-Jour
      Saint-Flavien


    • Téléphone

      418 955-2770


    • Courriel


    • info@neoxis.ca

       

      Lancement du Fonds stratégique pour l’innovation, un investissement de 1,26 milliard de dollars

      Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, a récemment lancé le Fonds stratégique pour l’innovation, un investissement de 1,26 milliard de dollars.

      Le fonds, offert sous forme de contribution remboursable et non remboursable, est ouvert à tous les secteurs d’activité pour soutenir les quatre volets suivants :

      • Volet 1 : Favoriser les activités de recherche et développement (R et D) qui accéléreront les transferts technologiques et la commercialisation de produits, de processus et de services novateurs;
      • Volet 2 : Faciliter la croissance et l’expansion des entreprises au Canada;
      • Volet 3 : Attirer et conserver des investissements de grande envergure au Canada;
      • Volet 4 : Faire progresser la recherche industrielle, le développement et la démonstration de technologies grâce à la collaboration entre les universitaires, les organisations à but non lucratif et le secteur privé.

       

      Cliquez pour plus de détails

       

      Aide financière octroyée à Centre d’attelage Équin-Star

      Déménagés de St-Damase en Montérégie, le CLD de Lotbinière est heureux d’accueillir ses nouveaux entrepreneurs, madame Sophie Moore et monsieur Sébastien Boutin, récemment installés dans la municipalité de Dosquet.

      Une aide financière a été octroyée à cette entreprise de fabrication de harnais dans le domaine équin, de services d’entraînement de chevaux d’attelage, éleveurs de Dutch Harness et service de production.

      Bienvenue à eux et bon succès!

      Aide financière octroyée à Igrip

      Heureux de contribuer au succès des entreprises de son territoire, le CLD de Lotbinière est fier d’annoncer l’octroi d’une aide financière à une entreprise de Monsieur Patrick Lemay de Laurier-Station ! Ce partenariat financier permet à l’entreprise d’opérer une unité d’assemblage de crampons vissés pour les véhicules lourds, motoneiges et bottes de sécurité.

      Bon succès à toute l’équipe!

       

      L’innovation

      Au-delà de l’intégration de nouvelles technologies ou bien la création de nouveaux produits, l’innovation reste un processus permanent qui combine les intelligences technologique, économique et organisationnelle de l’entreprise et qui s’appuie sur la disponibilité d’une information fiable, complète et exploitable.

      Sur les 20 dernières années, les PME se sont focalisées sur la recherche de la productivité. Aujourd’hui, les PME sont confrontées à un nouveau contexte économique conditionné par :

      • L’intensification du commerce international.
      • L’émergence de nouveau pays avec des coûts de main-d’oeuvre très bas (Chine, Inde, Brésil, etc.).
      • Le développement des TIC.
      • Etc.

      Il devient urgent de poser un nouveau regard au développement d’affaires qui ne se limite plus à la réduction des coûts d’opération et l’amélioration des produits.

      Il devient primordial :

      • De lire et de comprendre en permanence l’environnement économique (interne et externe) et d’approcher les réalités et les nouveaux enjeux des marchés pour saisir de nouvelles opportunités de développement.
      • De continuer à développer de nouvelles technologies pour se positionner sur de nouveaux marchés.
      • D’optimiser son organisation et ses modes de fonctionnement pour répondre avec souplesse et réactivité aux attentes et besoins changeants des clients.

      L’innovation est une fonction à part entière de l’entreprise :

      • Instrument de pilotage, elle définit, concrétise et adapte en permanence la stratégie de développement de l’entreprise.
      • Outil de conduite du changement, elle met en lien et ordonne les différentes fonctions de l’entreprise : finance, R&D, marketing, ressources humaines.

      Cependant pour innover, produire, commercialiser, les PME ont de plus en plus besoin d’une information fiable, complète et exploitable.

      L’information est devenue une matière première essentielle au bon fonctionnement des PME, quasiment un facteur de production en lui-même.

      À titre d’exemple, l’entreprise PREMIERTECH de Rivière-du-Loup, qui au départ fabriquait de la tourbe, s’est mis à s’intéresser aux technologies de l’environnement et qui maintement se place comme leader dans ce domaine.

      Aussi dans Lotbinière, la compagnie Meubles South Shore, qui oeuvre dans le domaine de l’ameublement, a été une des premières entreprises à se lancer dans la vente par Internet.

      Nous croyons que les entreprises n’auront pas d’autres choix que d’implanter le processus d’intelligence stratégique pour assurer leur pérennité.

      C’est dans cette optique que le CDE de Lotbinière appuie les PME par des actions de formation et de prestation de service.

      Référence : les cahiers de l’industrie – France

      Écrit par Mustapha Skakni, chargé de projet, CDE de Lotbinière